Jurassica Museum

Hipparion

hipparion

Le doigt d’Hipparion

Peut-être l’avez-vous remarqué, les chevaux actuels ne marchent que sur un doigt, celui du milieu (le doigt 3). Au cours de leur évolution, les équidés ont progressivement perdu les quatre autres doigts que possédaient leurs ancêtres. Hipparion montre un stade intermédiaire dans cette évolution : les doigts 1 et 5 ont déjà disparus, les doigts 2 et 4 sont encore présents, mais réduits. Hipparion s’appuie déjà principalement sur le doigt 3. Cette diminution des doigts est le résultat d’une adaptation de plus en plus poussée pour la course, liée au développement de prairies dans l’hémisphère nord au cours du Miocène.


 

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.